Publié le Laisser un commentaire

LINGAERO, test FCL .055 nouvelle génération – je l’ai testé pour vous

C’est le cinquième test que je visite

C’est le cinquième test d’anglais OACI, FCL .055, ou de radiotéléphonie aéronautique, que je visite de près. J’étais examinateur du TNP2 pour les contrôleurs aérien en 2007. J’ai eu un niveau 4 OACI en anglais à la DGAC en 2013 (à cause de l’écoute). Puis, j’ai eu un niveau 6 OACI en anglais chez Air-English en 2015. Enfin, j’ai suivi une formation d’évaluateur en anglais aéronautique, notamment avec le test de Latitude AES en 2021. A chaque fois, il s’agissait de communications en IFR. J’ai eu des retours d’une douzaine d’autres tests d’anglais OACI, mais cela ne compte pas car je ne les ai pas passés.

Contexte

Bref, cela faisait un moment que je n’avais pas passé un test. J’avais bien envie de voir de près le test de nouvelle génération dont j’entendais parler par des retours de pilotes. J’ai enfin eu une opportunité par James Emery qui organisait une session à Tours. J’apprenais ainsi qu’une série de tests LINGAERO allait se dérouler dans les locaux de MERMOZ ACADEMY et APA TRAINING. J’ai choisi de passer le test d’anglais IFR. Il s’agit du vol aux instruments, mais même si je ne suis pas pilote, je crois que je vais m’en sortir. Je n’ai volé que sur planeur. J’ai juste un CAEA, ancien mécanicien avion. J’ai été instructeur ATPL (050 Meteorology & 081 PoF). Par des retours d’expérience, je voyais bien que le test de Lingaero était assez juste. Enfin, je veux dire précis.

Lingaero – Un test certifié, bien agencé

Le test d’anglais pour pilotes de Lingaero est reconnu par l’AESA et la DGAC. La carte d’identité est filmée est enregistrée sur la bande audio du film permettant de ré-évaluer au besoin. Un examinateur (James Emery) dirige le test. Un examinateur (Matt), assiste en direct à l’examen. Tous deux sont anglophones natifs et ont de l’expérience dans la circulation aérienne. Dès le départ, James me décrit le déroulement du test:

  • Introduction, parler de soi.
  • 4 questions portant sur l’aéronautique.
  • Description d’image.
  • Question de briefing.
  • Écoute de trois extraits de communication de la radiotéléphonie avec 3 contrôleurs différents.
  • Vol fictif.

Un debriefing de haute volée

C’est sans doute ce que j’ai le plus apprécié. Malgré la quantité importante d’informations sur une demi-heure environ, tout y est. Les points forts et les points faibles figurent dans chacune des six compétences langagières.

Impression générale

En fait, je ne vois pas vraiment de point faible dans ce test. Ce test de nouvelle génération est davantage porté sur les compétences langagières. L’interaction est quasiment omniprésente. Les examinateurs sont très précis sur la prononciation, la structure et le vocabulaire. J’ai trouvé qu’il fallait maîtriser une large palette lexicale tant les situations aéronautiques sont variées. Les situations professionnelles impliquant les pilotes sont plus réalistes, plus adaptées que dans les tests d’ancienne génération.

Conclusion

Le test de Lingaero est bon, juste, novateur. C’est à un point que j’envisage sérieusement de revoir mes méthodes de formation ! Je pourrais critiquer l’écoute qui m’a semblée un peu facile. Mais la méthodologie est perspicace car il s’agit de répéter des instructions de contrôleurs. De plus, dans une situation réelle, on a le droit de dire « say again ». J’ai trouvé le test Lingaero très bien mais j’avais déjà de bons retours. Enfin, la précision de sa notation me dit que c’est un test qui va durer.

FCL ANGLAIS aéronautique, formation en anglais de l'aviation Lingaero
Follow...Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram
Share...Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
Publié le Laisser un commentaire

Nouvelle performance: NIVEAU 6 OACI

Jeanne Vibert anglais niveau 6 OACI DGAC test examen FCL .055

Un niveau 6 bien mérité!

Disons le tout de suite, tout le mérite dans cette performance revient avant tout à Jeanne Vibert. Cette ingénieure en aéronautique avait contacté FCL Anglais pour une formation très courte de seulement deux heures. La demande portait sur des vols fictifs uniquement. J’ai d’abord trouvé cela un peu bizarre mais Jeanne savait exactement ce qu’elle voulait. Il convient de rappeler que le FCL .055 IR est une qualification de pilote de ligne. Dès notre premier contact, j’ai compris que je n’avais pas affaire à une candidate ordinaire. Jeanne parle avec un anglais parfait. Avec une telle maîtrise de l’anglais on peut parler de bilinguisme. Elle voulait des entraînements aux vols fictifs. Après une courte initiation ou rappels sur l’anglais OACI, nous avons commencé une série de vols fictifs d’abord en VFR puis en IFR. Après quelques questions pour l’évaluation formative, le résultat était clairement un niveau 6. Ceci fut confirmé le lundi 17 janvier 2022 par le jury du centre examen DGAC de Paris-Orly.

Retour d’expérience sur cette brillante performance:

Encore merci à Jeanne qui m’a permis de relever ses impressions. Il semble que la crise de la Covid-19 ait permis quelques évolutions. De nouveaux messages de situations inhabituelles apparaissent dans les questions. Les candidats n’ont plus à ouvrir une enveloppe. Tout est fait sur ordinateur, le QCM également. Alors que les candidats étaient rassemblés par paires autrefois, Jeanne révèle qu’ils sont maintenant à quatre sur la fréquence du vol simulé. Cela peut être déstabilisant mais les examinateurs laissent en principe le temps au candidat de reprendre leurs communications si quelqu’un les interrompt au moment d’une réplique. Peut-être est-ce par modestie mais il semble d’après Jeanne que l’épreuve d’écoute n’était pas si difficile. Il est vrai que beaucoup de candidats ont redouté cet exercice en passant l’examen FCL .055 avec la DGAC. Toutefois cela fait environ trois ans que j’entends des retours d’expérience qui rapportent le contraire. A confirmer donc, mais tout cela va dans le bon sens. Bref, pour FCL Anglais Jeanne est la seconde personne après Géraud a ramener un niveau 6 OACI de la DGAC. Je tenais à la féliciter tout particulièrement pour cette performance exemplaire!

Follow...Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram
Share...Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
Publié le Laisser un commentaire

PERFORMANCE et STANDARD – vous avez désormais le choix de votre formation

Recherche de la PERFORMANCE en anglais

Parmi les options, deux nouveaux services sont disponibles sur FCL ANGLAIS pour demander un simple entretien ou un entraînement intensif. Dans les deux cas la recherche de la performance existe. Ce choix dépend de vos objectifs de formation mais aussi de vos performances actuelles en anglais:

PERFORMANCE et face-à-face en ligne, la combinaison gagnante

Vous mettez toutes les chances de votre côté lorsque vous choisissez une formation à distance en face-à-face: les entretiens sont enregistrés afin de les revoir et d’analyser avec précision ce qui doit être amélioré dans votre pratique de la langue anglaise. La préparation des cours et le suivi peuvent être personnalisés idéalement pour des progrès qui viennent 3 fois plus rapidement qu’en groupe. Le blended learning est ici le complément idéal au face-à-face en ligne. L’expression orale prend ainsi toute la place qui lui revient car il n’y a plus la contrainte du nombre d’élèves de la classe. En face-à-face avec l’enseignant, vous ne pouvez plus reproduire les erreurs commises lors des activités de groupe. En effet, si vous interagissez par paires dans une classe de 12, pour ne pas dire plus, comment un seul enseignant peut-il rectifier les usages de la langue anglaise dans 6 paires à la fois? Si vous choisissez la formation en ligne, un seul enseignant se consacre à vous uniquement. Il lui est beaucoup plus facile de confectionner une formation qui vous convienne. Cela représente du temps gagné pour des progrès plus rapides. En général, il faut compter trois fois plus de temps en classe qu’en face-à-face en ligne pour des résultats similaires.

Plus d’informations sur https://fclanglais.fr​  https://fclanglais.fr/contact

 20 minutes GRATUITES d’entretien en anglais pour faire un premier bilan sur vos compétences langagières et vous conseiller un premier programme qui puisse assurer de réels progrès en anglais et rapidement. Appelez le 06 67 15 75 62 maintenant ou envoyez un message à fclanglais [at] gmail.com. 

Ce nouveau choix de services concerne : Anglais OACIAnglais AéronautiquePLS Anglais Otan, Grammaire et Structure, Prononciation, Anglais Général.

Follow...Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram
Share...Facebooktwitterpinterestlinkedinmail
Publié le

UNE AUTRE HISTOIRE DE L’AVIATION – EBOOK DISPONIBLE

Une lecture de l’histoire de l’aviation comme vous ne l’avez jamais lue.

Livre une autre histoire de l'aviation chapitre 7 merveilleux fous volants dans leurs drôles de machinesÇa y est! Plus d’un an après la sortie du livre papier Une autre histoire de l’aviation, la version ebook est enfin sortie chez Kindle et elle est aussi téléchargeable sur tablettes et téléphones portables à cette adresse: https://www.amazon.fr/Autre-Histoire-lAviation-lIndre-Loire-ebook/dp/B01MZ1LMXE/ . Non seulement vous pouvez prêter ce livre numérique à un ami pendant 14 jours mais vous pouvez le lire directement si vous avez souscrit à l’abonnement Kindle. Ce livre étonnant, riche en surprises comporte 333 illustrations. Il nécessitait une mise en page retravaillée pour les besoins du numérique, ainsi que des modifications dans une version enrichies. De nombreuses annotations apparaissent en notes de bas de page, une table des matières au début et à la fin du livre permettent d’aller directement aux parties de votre choix et l’index a été supprimé car les liseuses et tablettes permettent de trouver ce que vous cherchez.

Il est en vente à 9,93 € mais il ne vous en coûtera que 2,99 € si vous achetez un livre broché ( 29,96 € avec la nouvelle version revue et enrichie). Un échantillon est consultable ci-dessous, en bas à gauche.

C’est le livre qu’il vous faut si vous souhaitez comprendre en quoi consistait la conquête de l’air depuis l’antiquité jusqu’aux débuts de la guerre aérienne au dessus de Verdun avec le héros tourangeau Maxime Lenoir, le premier double as français mort au combat, le meilleur des aviateurs de Verdun entre juillet et octobre 1916.

blank

Follow...Facebooktwitterpinterestlinkedinyoutubeinstagram
Share...Facebooktwitterpinterestlinkedinmail